Vienna Symphonic Library Forum
Forum Statistics

185,260 users have contributed to 42,390 threads and 255,473 posts.

In the past 24 hours, we have 4 new thread(s), 21 new post(s) and 48 new user(s).

  • Hats off to VSL team for the ORGAN! (with translation added)

    I wanted to share this email I received from a fan who was quite impressed with the Concert Organ. I apologize for it being in french, I enlarged the more relevant lines

    It was great that someone like me who does not have access to a big pipe organ was able to play the Toccata and Fugue with a real pipe organ sound.

    Guy

    Translation:

    All this is to say that I've heard played the Toccata and Fugue by many organists(including Aline Letendre at the Gesu) ; I had played organ myself but never to to a sufficient level to perform in public).
    I think all the baroque fans should rejoice listening to what you have done ; but if I was still teaching (I'm now 70) I would recommend your version without any hesitation.



    Cher Monsieur,
    Grâce à Audio-Fanzine, je viens de découvrir l’orgue du Vienna, en particulier la célébrissime Toccata et fugue en Ré mineur. Je dois avouer que j’ai été renversé. Non seulement on entend un orgue véritable, mais on est ébloui par la registration.
    Je me permets d’écrire en français car j’ai lu que vous aviez étudié à Mc Gill et à Montréal (UdM) ; si vous avez pu suivre un cours à l’UdM, c’est que vous lisez au moins le français, à moins que d’être francophone . Je viens de découvrir votre site personnel et je pense que mon impression était fondée.
    J’ai vécu 33 ans au Canada ; 1962-1971 à Outremont ; puis St-Eustache, puis Mont-Rolland.
    Je fus Maître du chapelle au Gesù et concertiste (pianiste). J’étais et je suis encore compositeur (musique sacrée). J’ai connu Paul Loyonnet ; j’étais même invité à la réception (tardive, hélas !) de sa médaille d’honneur du Conseil des Arts du Canada. Je ne l’ai pas fréquenté, et je le regrette. J’ai enseigné l’histoire et l’esthétique de la musique au Collège Ste-Marie et aux Cours du Gesù, intégrés plus tard à l’Université du Québec à Montréal (UQAM).
    Tout cela pour vous dire que j’ai entendu beaucoup d’organistes jouer cette Toccata (dont Aline Letendre au Gesù) ; j’avais fait un peu d’orgue moi-même (jamais d’un niveau suffisant pour me produire en public).
    Je crois que les baroqueux doivent se signer en entendant ce que vous avez fait ; mais si j’enseignais encore (j’ai 70 ans maintenant), c’est votre version que je recommanderais sans la moindre hésitation.
    Bach transcende le temps et les habitudes ; un génie de sa trempe doit être joué avec ce qui se fait de mieux. Si les registrations classiques sont grisâtres, c’est sans doute par souci d’authenticité, tout comme on joue Mozart et Beethoven sur des casseroles infectes sous prétexte qu’ils jouaient là-dessus, alors qu’ils étaient à l’affût de toutes les nouveautés. On oublie que Liszt et Chopin conseillaient Pleyel et Erard pour faire encore mieux.
    Pour le piano, j’utilise le Kawai CA 7 dont je suis très satisfait ; au Canada, j’avais un Heinzman 7 pieds (2,10 m). J’utilise l’Altiverb. J’ai des orchestres (dont East-West), des choeurs (dont Viroslav), des pianos (dont The Grand) et des orgues (dont PMI); je n’ai pas en ce moment les moyens de m’offrir le Vienna, qui écrase toute concurrence.
    J’ai écouté les démos du Viena. Renversants. J’ai peine à croire que ce ne soient pas de véritables instruments dans un véritable orchestre. Les articulations sont parfaites.
    Pour le piano, je suis un peu réticent (goût TRES personnel). Je n’ai jamais aimé le splendide Impérial. Pour la petite histoire, le premier Impérial (et plutôt, le premier Bösendorfer) arrivé au Québec (197[H] était dans un magasin (Ste-Thérèse) dont je connaissais les propriétaires ; ils m’avaient demandé de venir jouer tous les jours pendant un mois pour le préparer ; Ingrid Häbler voulait jouer dessus dans sa tournée Québécoise. Puis ce fut Rizzopoulos sur la rue Sherbrooke. Je préférais le Baldwin (que je n’aime plus) et le Yamaha CF III (que j’aime encore). Je n’aimais pas le Steinway américain mais celui de Hambourg (que j’aime encore). J’ai toujous aimé le Bechstein.
    J’ai parlé de moi plus que de vous et je vous prie d’excuser cette liberté. Je voulais seulement vous dire que j’apprécie en connaissance de cause énormément votre travail et vos compositions. Votre sens de l’orchestration (et de la registration) est confondant.
    Merci d’offrir autant aux musiciens. Je vous souhaite le plus grand succès continu.
    Puis-je profiter de cette période pour vous offrir mes voeux les plus sincères et les plus chaleureux ?
    Je vous salue confraternellement.
    Claude-GĂ©rard Sarrazin.
    PS. vous trouverez mon nom sous la rubrique écrivain (53 ouvrages) sur Internet. Ma musique est, jusqu’à ce jour, en comité restreint.

  • Wow ! Bravo Guy ! VoilĂ  LA preuve que nous nous approchons du but : avoir en notre possession des instruments qui se rapproche de la rĂ©alitĂ©.

    Pour avoir vécu l'expérience encore tout récemment, si le résultat nous plait via la VSL, nous ne serons pas déçu (sauf peut-être des fausses notes mais encore) dans la "vraie vie".

    Encore bravo Guy ! [[;)]]
    Bye !

  • Guy, ça c'est vraiment un cadeaux pour NoĂ«l [:)] Merci, et Joyeuses FĂŞtes!

    /Dietz - Vienna Symphonic Library